Les Questions écrites  
 

 

   

Avenir des postes FONJEP dans les associations

 
M. Jean Glavany attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de la pêche sur le gel des aides de son ministère pour l’année 2005 aux postes FONJEP. Cette mesure touche quarante emplois sur le territoire national pour l’association des foyers ruraux de France. En effet, le gel de la totalité de ces postes pour l’année 2005 et la baisse de 60 % des crédits du conseil de développement de la vie associative constituent une atteinte vitale à l’existence de ces associations qui agissent efficacement pour le développement et l’animation des territoires ruraux. Pour la région Midi-Pyrénées, ce sont six postes FONJEP qui sont mis en péril. Le désengagement continu de l’État est très préjudiciable au dynamisme de la vie associative sur nos territoires, et les collectivités territoriales, qui sont déjà au maximum de leur engagement, ne peuvent pas prendre le relais. Au moment où notre pays a besoin de réseaux associatifs forts dans les zones urbaines sensibles comme sur tout le territoire national, il est paradoxal d’amputer celles-ci des moyens nécessaires à leur subsistance. Il lui demande donc de bien vouloir maintenir la participation financière de son ministère et le versement des aides inscrites au budget 2005, ainsi que le maintien des postes FONJEP.
   
   
         
© 2005 Jean Glavany
Site réalisé avec SPIP